Press "Enter" to skip to content

Posts published in octobre 2009

Vidéo de l’apéro : Jupiler

Petite vidéo, qui fait le buzz en ce moment sur les réseaux sociaux. Je ne pouvais pas vous la présenter. Cette vidéo me fait étrangement penser…

Top de la bière de Vincent

Cette semaine, après bientôt deux mois de Top de la bière, c’est au tour de Vincent qui a répondus brièvement à mon appel, mais juste…

Les bières de saisons : La bock & Spring beers

Je me présente, je suis Jérémie et je serai l’un de vos web-redacteur au sein de ce blog !

ce blog est pour moi un moyen d’expression afin de transmettre ma passion et mon expérience en tant que brasseur amateur et passionné de bière. Après avoir lancé mon blog personnel sur le brassage amateur de la bière, c’est avec plaisir que je rejoins l’équipe d’Antoine au sein de ce blog. Dans cet espace je vous parlerai de mes découvertes, et de ma passion pour la bière.
Alors que vous soyez un lecteur curieux ou un brasseur amateur je vous invite à réagir aux articles en laissant des commentaires, c’est avec plaisir que nous répondrons à vos questions ou suggestions !

Connaissez vous les vrais bières de saison ? Non? alors attardez vous sur cet article !

Les bières de saison sont des bières comme leur nom l’indique de saison (rien de très complexe jusqu’à présent). En Allemange, Belgique et Pays-bas, ces bières de saison  envahissent les terrasses des bars durant les mois d’octobre et décembre pour la bière d’hiver (bockbeer) et d’avril à mai pour la bière de printemps appelé la spring beer.

Ces bières font véritablement partie de la culture Allemande, Belge et Neerlandaise comme l’est le beaujolais nouveau en France. La majorité des grands groupes tels que Heineken, Bavaria, Brand et Groschl se prêtent au jeu et développent ce type de bières de saison. Il en existe pour tous les goûts (bière double et triple, bière brune et blonde)

Le Mondial de la bière

Le Mondial de la bière d’origine québécoise a attiré quelque 10000 amateurs de bière pour sa première édition de 2009 à Strasbourg. Quelques mauvaises langues…