Mots clefs bière du monde

Sucette à la bière 0

C’est en suivant un tweet intriguant d’un ami américain, que je tombe sur ce magasin en ligne qui vend des sucettes. Nous sommes loin des sucettes pour enfant. Un peu dans la même idée que les glaces aux parfums étonnant, Lollyphile se lance dans la sucette à la bière, au vin et au spiritueux… Surprenant non ?

Vous pourrez donc trouver sur ce site dans une ambiance particulière, 3 parfums de sucettes à la bière : IPA Beer Lollipops, Lager Beer Lollipops et Stout Beer Lollipops. Qu’en pensez-vous ? Votre avis m’intéresse ? On en importe en France ?

Stout Beer Lollipops : « Le grand goût du chocolat, Une bière virile. Dans une sucette de girly. »

 

La vedette : Lager Beer Lollipops : La reine des Sucettes, Lollipops! « Un slam-dunk All-American barbecue / Tarte aux pommes sucette de badass! Parfait pour pratiquement tout, la sucette Lager est basé sur une bière Pilsners de, soyons honnêtes, nos jeunes affectionne particulièrement… »

 

IPA Beer Lollipops : « Nos Lollipops IPA sont faites pour les vrais amateurs de houblon à l’esprit ouvert. »

 

Source.

De la Bière en illimité au Beer Boulevard. 0

Les rêves deviennent réalité… Enfin presque… En effet le Bar/Restaurant Beer Boulevard de Tokyo à mis en place une carte annuel qui permet d’avoir pour 29 800 yens (215€) accès à sa bière en illimité pour un an. Seuls inconvénients, cela donne accès seulement à la bière de la marque Asahi et cela se trouve au Japon.

Une belle campagne marketing qui assure une fidélisation de la clientèle, une belle augmentation de fréquentation, une augmentation des achats de plats/snacks et donc surement un beau roulement de fûts. Je ne pense pas qu’en France cela puisse être possible avec la loi Evin mais qui sait un jour peut-être…

Source.

La première bière trappiste américaine : la Spencer 0

C’est lors d’une discussion ce week-end, pendant un mariage autour d’une petite coupe, qu’on m’apprend que les américains sortent une bière trappiste… Vous me connaissez je suis resté ouvert à la discussion pour en savoir un maximum sur cette étrangeté, mais j’avoue qu’au premier abord j’ai cru que mon interlocuteur avait un peu trop consommé de bulles… En rentrant j’ai donc chercher et je suis tombé sur la bière SPENCER, bière trappiste américaine.

La bière Trappiste Spencer :
Voici donc la première bière trappiste des Etats Unis. La recette a été inspirée par les bières traditionnels des frères Trappiste Belge (patersbier « bière pères » en flamand). Ces bières sont brassées en fonction des saisons par les moines pour leur propre dégustation lors de leur repas et ne sont généralement disponibles qu’au monastère. La bière Trappiste Spencer est une bière corsée d’une robe de couleur d’or aux accents fruités. Pour finir sur une finale sèche pleine d’amertume du houblon. La bière Spencer est non filtrée et non pasteurisée.

L’histoire du Monastère et le Projet de la Brasserie Spencer :
Communautés trappistes qui observe les règles de saint Benoît, un guide du 6ème siècle de la vie monastique, qui souligne l’importance de l’ora et du labeur ou « prier et travailler ». Les Moines sont encouragés à être en auto-financement et offrent une assistance charitable à d’autres par la production et la vente de biens au public.

Le projet de brasserie est celui de la nécessité d’après le Monastère. Depuis plus de 60 ans, Les prêtres réalisent de nombreuses confitures et gelées au monastère trappiste sous le label trappist product. Cette entreprise leur a permis de ce soutenir financièrement, tout en fournissant un travail monastique sain et l’assistance caritative pour les communautés les plus pauvres et les personnes dans le besoin. Toutefois, lorsqu’ils regardent vers l’avenir, la communauté s’agrandit et vieillit, Ils constatent donc du besoin d’une entreprise supplémentaire pour venir conforter la communauté et les organismes de bienfaisance dans les années à venir.

A day in the life of a monk at St. Joseph’s Abbey from Spencer Brewery on Vimeo.

Dans la communauté, le travail de chaque moine est affecté aux besoins de la collectivité, des intérêts et les capacités de l’individu. Il y a quelques années, un des frères a exprimé son intérêt pour le monde brassicole et a donc fait une formation pour réaliser une brasserie artisanale locale. Au fil du temps, sa passion pour le brassage a affecté d’autres moines, qui ont reconnu que la brasserie était une entreprise monastique très traditionnelle. Ainsi, lorsque le temps est venu de prendre une décision pour l’avenir économique du monastère, l’idée d’une brasserie a pris le pas.

Avec la bénédiction de l’abbé, Les frères ont entrepris une mission de collecte de données de deux ans. Ils ont visité chaque brasserie trappiste, afin d’apprendre tout ce qu’ils pouvaient des frères européens. Commençant par l’abbaye de Westmalle, Ils ont séjourné dans les monastères belges, recevoir de bons conseils et de boire un peu des meilleures bières au monde. La dernière étape de leur premier voyage a été l’abbaye de Saint-Sixte, brasserie de la bière Westvleteren; A la fin de notre deuxième voyage, les discussions sont de plus en plus détaillées, ils étaient convaincus que les frères de Spencer mettais en place un plan réaliste pour cette nouvelle brasserie et ce conformément à la tradition monastique. Les moines ont donc voté et ont confirmé le projet à une écrasante majorité – Pour construire la première brasserie trappiste de l’Amérique.

Pour observer la tradition des bières trappistes, ils ont nommé la brasserie, et la bière, Spencer. Nom de la ville, qu’ils apprécient et où ils résident.

Le Médaillon de la bière : Le clocher
Le clocher pointant vers le ciel au-dessus de l’église abbatiale est l’une des caractéristiques architecturales qui définit l’abbaye Spencer. Simple, solide, frappant, esthétique, la tour guide bon nombre de voyageur à leur recherche spirituelle.

Le logo de la bière SPENCER :
La police utilisée dans le logo Spencer provient de la calligraphie inscrit sur les panneaux de l’autel de l’église de l’abbaye, qui a été créé par le Frère. David Holly, un moine et artiste de Spencer au moment de sa fondation en 1950.

De la bière au robinet … 0

Imaginez! Vous rentrez ce soir du bureau, après une dure journée de boulot et là au moment de vous laver les mains de la bière coule du robinet… ça ne serait pas le rêve ??? C’est ce qui est arrivé à un Néo-zélandais. Je suis sûre que s’il n’avait pas eu sa femme qui lui demandait ce qui se passait… Il en aurait profité tranquillement sans se poser trop de questions et bu plus d’une … pas vous ?

La vidéo et toute l’explication de cette histoire étonnante dans la suite de l’article.

Lire la suite »

Grand succès pour Affligem ! 0

Affligem rencontre un tel succès que la capacité de production de sa brasserie Opwijk est arrivée à son seuil maximum. De ce fait, la groupe propriétaire de la marque Affligem est obligé de brasser le reste de la demande sur le site d’Alken.

Le porte-parole du groupe Alken-Maes nous explique cette situation :
« C’est très simple. Affligem marche exceptionnellement bien en France, et nous enregistrons aussi une croissance à deux chiffres en Espagne et en Italie. A Opwijk, nous pouvons brasser 200 000 hectolitres d’Affligem et cette capacité maximale a été entre-temps atteinte »

Aux consommateurs inquiets, le porte-parole affirme que « le brassage se fait sous la supervision du maître brasseur d’Opwijk, afin que la qualité reste garantie. »

Les salariés de la brasserie principale sont inquiets quant à leur avenir. En effet, il se pourrait que le groupe Alken-Maes décide de délocaliser la totalité de sa production sur le site d’Alken qui peut brasser 600 000 hectolitres.

© 2008 Marchand de biere Tous droits réservés. Whisky, Rhum, Vodka Sublimez vos apéritifs avec de somptueux spiritueux Où trouver de bonnes bières ? Pompe à bière

Marchand de biere est propulsé par WordPress et FREEmium Thème.