Catégorie Marque de bière

A nouveau brassé chez Dubuisson : la bière Surfine 0

La brasserie Dubuisson a repris depuis peu, suite à un nouvelle investissement, le brassage de la bière Surfine. Cette bière vient s’ajouter donc à nouveau aux bières du catalogue de la brasserie Dubuisson, comme la Cuvée des Trolls et la Bush.

Cette bière était brassé dans les années 30 du siècle dernier, (ça fait vieux mais en fait pas tant que ça c’était juste en 1930 ;)) et a été arrêté dans les années 50. Elle ne ressemble plus forcément à la bière de 1930, suite à la volonté du directeur de la brasserie, Hugues Dubuisson, elle tend plus vers une bière Saison afin de renouer avec la bière traditionnelle des fermes-brasseries hennuyères. La nouvelle bière Surfine, est une bière blonde dorée à 6,5° assez sèche mais équilibrée et brassée avec trois houblons belges, trois malts et trois levures. Seul le design reste le même des années 30 et permettra à la brasserie de jouer sur le côté vintage, très tendance actuellement.

Envie de découvrir cette nouvelle,ancienne bière Surfine ? Elle sera disponible dès fin septembre dans différent magasin et présentée en avant-première à l’occasion des portes ouvertes de la brasserie le 21 septembre 2014.

Les notes de dégustation du brasseur sont les suivantes:

  •  Nez : arômes fruités à dominante citronnée ainsi que des arômes floraux rehaussés par des pointes épicées plutôt poivrées.
  • Bouche : La première approche donne une impression d’amertume sèche et franche sans être excessive.
  • Finale : une acidité très délicate se développe rehaussant le caractère frais et digeste de l’ensemble.

La première bière trappiste américaine : la Spencer 0

C’est lors d’une discussion ce week-end, pendant un mariage autour d’une petite coupe, qu’on m’apprend que les américains sortent une bière trappiste… Vous me connaissez je suis resté ouvert à la discussion pour en savoir un maximum sur cette étrangeté, mais j’avoue qu’au premier abord j’ai cru que mon interlocuteur avait un peu trop consommé de bulles… En rentrant j’ai donc chercher et je suis tombé sur la bière SPENCER, bière trappiste américaine.

La bière Trappiste Spencer :
Voici donc la première bière trappiste des Etats Unis. La recette a été inspirée par les bières traditionnels des frères Trappiste Belge (patersbier « bière pères » en flamand). Ces bières sont brassées en fonction des saisons par les moines pour leur propre dégustation lors de leur repas et ne sont généralement disponibles qu’au monastère. La bière Trappiste Spencer est une bière corsée d’une robe de couleur d’or aux accents fruités. Pour finir sur une finale sèche pleine d’amertume du houblon. La bière Spencer est non filtrée et non pasteurisée.

L’histoire du Monastère et le Projet de la Brasserie Spencer :
Communautés trappistes qui observe les règles de saint Benoît, un guide du 6ème siècle de la vie monastique, qui souligne l’importance de l’ora et du labeur ou « prier et travailler ». Les Moines sont encouragés à être en auto-financement et offrent une assistance charitable à d’autres par la production et la vente de biens au public.

Le projet de brasserie est celui de la nécessité d’après le Monastère. Depuis plus de 60 ans, Les prêtres réalisent de nombreuses confitures et gelées au monastère trappiste sous le label trappist product. Cette entreprise leur a permis de ce soutenir financièrement, tout en fournissant un travail monastique sain et l’assistance caritative pour les communautés les plus pauvres et les personnes dans le besoin. Toutefois, lorsqu’ils regardent vers l’avenir, la communauté s’agrandit et vieillit, Ils constatent donc du besoin d’une entreprise supplémentaire pour venir conforter la communauté et les organismes de bienfaisance dans les années à venir.

A day in the life of a monk at St. Joseph’s Abbey from Spencer Brewery on Vimeo.

Dans la communauté, le travail de chaque moine est affecté aux besoins de la collectivité, des intérêts et les capacités de l’individu. Il y a quelques années, un des frères a exprimé son intérêt pour le monde brassicole et a donc fait une formation pour réaliser une brasserie artisanale locale. Au fil du temps, sa passion pour le brassage a affecté d’autres moines, qui ont reconnu que la brasserie était une entreprise monastique très traditionnelle. Ainsi, lorsque le temps est venu de prendre une décision pour l’avenir économique du monastère, l’idée d’une brasserie a pris le pas.

Avec la bénédiction de l’abbé, Les frères ont entrepris une mission de collecte de données de deux ans. Ils ont visité chaque brasserie trappiste, afin d’apprendre tout ce qu’ils pouvaient des frères européens. Commençant par l’abbaye de Westmalle, Ils ont séjourné dans les monastères belges, recevoir de bons conseils et de boire un peu des meilleures bières au monde. La dernière étape de leur premier voyage a été l’abbaye de Saint-Sixte, brasserie de la bière Westvleteren; A la fin de notre deuxième voyage, les discussions sont de plus en plus détaillées, ils étaient convaincus que les frères de Spencer mettais en place un plan réaliste pour cette nouvelle brasserie et ce conformément à la tradition monastique. Les moines ont donc voté et ont confirmé le projet à une écrasante majorité – Pour construire la première brasserie trappiste de l’Amérique.

Pour observer la tradition des bières trappistes, ils ont nommé la brasserie, et la bière, Spencer. Nom de la ville, qu’ils apprécient et où ils résident.

Le Médaillon de la bière : Le clocher
Le clocher pointant vers le ciel au-dessus de l’église abbatiale est l’une des caractéristiques architecturales qui définit l’abbaye Spencer. Simple, solide, frappant, esthétique, la tour guide bon nombre de voyageur à leur recherche spirituelle.

Le logo de la bière SPENCER :
La police utilisée dans le logo Spencer provient de la calligraphie inscrit sur les panneaux de l’autel de l’église de l’abbaye, qui a été créé par le Frère. David Holly, un moine et artiste de Spencer au moment de sa fondation en 1950.

Explication sur la métamorphose d’Affligem 0

Vous avez surement aperçu quelque changement du côté de la marque belge Affligem, le changement date de quelques mois… Voici plus d’information sur la métamorphose de la marque Affligem et de son lancement à l’internationale.

En effet, l’agence de design Cltg accompagne Heineken Entreprise dans le repositionnement de la Marque Affligem et son lancement à l’international. Avec une refonte de la bouteille au format internationale, du verre et du packaging pour le marché français, Cltg revoit l’ensemble des codes de la marque pour une montée en gamme.

Voici donc une nouvelle bouteille originale et élégante, qui affiche les armoiries légendaires de la marque. Ses formes rappellent l’héritage architectural de l’abbaye, entre les arches gothiques du cou – long et sophistiqué – et les lignes romanes du corps de la bouteille, élégante et généreuse. Cltg donne à la nouvelle bouteille Affligem un positionnement premium, dans une affirmation élégante et moderne.

Dans le même esprit, l’agence a dessiné un nouveau verre affligem dont la vocation première est de s’inscrire au service de la meilleure dégustation de la bière affligem : une courbe tendue pour valoriser la brillance de la robe et un léger affinement du bord pour mieux concentrer les arômes. Un travail d’ornement au pied du verre aux armes de l’abbaye vient parachever l’ouvrage.

Enfin, pour compléter cette stratégie de développement, l’agence crée l’ensemble des packagings de la marque de bière en France. Conçus autour d’une mise en valeur de la bouteille de bière et d’un bloc marque puissant, les nouveaux packagings se déclinent sur trois cuvées : Bière Blonde, Bière Tripel et la Cuvée Florem.

Guinness : Friendship & Basketball 0

Guinness mets toujours la barre de plus en plus haute dans ses coups de communication. Cette fois-ci, je la trouve au-dessus de toutes. Pourtant, rien de farfelue comme allez dans l’espace, pas de surenchères juste un retour aux sources, aux principes fondamentaux de la vie : L’amitié, L’amour et les bons petits moments.

La publicité publiée, il y a de ça un peu plus de deux semaines à déjà atteint plus de 6,5 millions de vues (sur deux comptes). […]

Lire la suite »

La bière au rhum CAÑA par son créateur ! 0

Voilà quelques mois que je dois me remettre à bloguer, mais pas simple car pas mal de manque de temps et de problème d’espace sur le serveur… Enfin bref vous n’êtes pas là pour que je vous raconte mes soucis, mais plus pour avoir l’actualité sur votre boisson préférée la bière et aussi pour en découvrir de nouvelles.

Et ce que je vais faire en ce début de semaine, vous faire découvrir une nouvelle bière brassé avec du vieux rhum vénézuelien. J’ai découvert cette bière grâce à son créateur qui m’a envoyé un petit mail. Je vous le retransmets donc.

« Bonjour, ce petit message pour vous faire découvrir une nouvelle bière : la CAÑA . C’est une bière au rhum vieux du Vénézuela ! Ancien Patron d’une rhumerie depuis une dizaine d’année, j’affectionne aussi les bières artisanales, c’est ainsi qu’il y a quelques mois, l’idée est née de m’associer avec un brasseur local pour créer et développer la bière CAÑA. Cette bière est brassée en Picardie dans la Somme et pour l’instant en vente dans quelques établissements de la région d’AMIENS! Voilà si vous avez l’occasion de passer dans le coin ou si vous voulez plus de renseignements, n’hésitez pas ! »

Je serai ravi de goutter cette bière. J’ai pus goutter une bière québécoise au vieux rhum lors de la première soirée mousse touch! Et j’en fus charmé, alors si vous lisez ces quelques lignes n’hésitez pas à revenir vers moi ça serait avec plaisir que je réaliserais volontiers une interview ou un petit reportage dans votre brasserie.

© 2008 Marchand de biere Tous droits réservés. Whisky, Rhum, Vodka Sublimez vos apéritifs avec de somptueux spiritueux Où trouver de bonnes bières ? Pompe à bière

Marchand de biere est propulsé par WordPress et FREEmium Thème.